L’importance du contrôle de la contamination dans l’industrie alimentaire

La consommation d’aliments et de boissons constitue un aspect essentiel de la vie quotidienne de chacun. Pourtant, peu de personnes s’interrogent sur l’origine et les conditions deproduction des aliments et sur la nécessité de contrôler la contamination dans l’industrie alimentaire. Les fabricants de denrées alimentaires et de boissons sont donc tenus de veiller à ce que leurs installations de production, de conditionnement et de stockage soient exemptes de toute contamination.

Malheureusement, les cas de contrôle inadéquat de la contamination dans l’industrie alimentaire ne sont pas rares. Les récents rappels de produits de Ferrero et Tesco soulignent cette préoccupation. Une épidémie de salmonelle chez les jeunes enfants a entraîné le rappel des œufs en chocolat « Kinder Surprise » et la fermeture temporaire d’une des usines Ferrero pour enquête. De même, Tesco a dû retirer de ses rayons ses biscuits digestifs sans matière grasse en raison d’une contamination potentielle par des métaux. Ces rappels peuvent gravement nuire à la réputation et à la stabilité financière d’une entreprise. En outre, les produits alimentaires contaminés présentent des risques importants pour la santé et la sécurité des consommateurs.

Les différents types de contamination dans l’industrie alimentaire

La contamination peut se manifester à différents stades du processus de production des aliments et des boissons, notamment lors de la fabrication, de l’emballage, du stockage et du transport. Un article dans
Nutritional Outlook Magazine
identifie trois types de contamination prévalant dans l’industrie des aliments et des boissons :

  1. La contamination croisée survient lorsque plusieurs types de produits sont fabriqués dans la même installation. Cela résulte souvent d’une mauvaise stérilisation de l’équipement ou d’une séparation inadéquate des zones de production.
  2. La contamination par les particules se produit lorsque des particules visibles ou invisibles s’infiltrent dans les espaces critiques. Ces particules peuvent être introduites par le personnel, par exemple par la peau, les cheveux ou les vêtements. En outre, les particules en suspension dans l’air comme le pollen, les spores et les acariens peuvent contribuer à la contamination.
  3. La contamination microbienne se produit lorsque des micro-organismes, notamment des bactéries, des moisissures, des champignons, des virus et des toxines, compromettent les produits alimentaires et les boissons. Cela peut être attribué à de mauvaises pratiques d’hygiène, à une manipulation incorrecte de la viande crue ou à des températures de stockage sous-optimales.

Stratégies de contrôle de la contamination

Il est primordial de répondre à ces préoccupations en matière de contamination pour tout établissement de restauration. Pour atténuer les risques de contamination, plusieurs stratégies peuvent être employées :

  • Mise en place de systèmes de filtration de l’air et de protocoles de zonage
  • Formation complète du personnel aux procédures d’hygiène et d’habillage appropriées
  • Assainissement rigoureux à l’entrée et à la sortie des zones critiques
  • Nettoyage minutieux des machines et entretien continu
  • Adoption du revêtement de sol Dycem

La prévention de la contamination est bien plus rentable que la gestion des conséquences potentielles dans un environnement de fabrication d’aliments et de boissons.

Comment Dycem peut contribuer au contrôle de la contamination dans l’industrie alimentaire

Dycem offre une solution cruciale de contrôle de la contamination pour ces installations. Près de 80 % des contaminants pénètrent dans les zones critiques par les chaussures et les roues, d’où la nécessité d’un contrôle efficace à cet égard.

Le revêtement de sol Dycem, intrinsèquement adhésif, empêche jusqu’à 99,9 % de la contamination par les particules provenant des pieds et des roues, protégeant ainsi les zones critiques. Son énergie de surface élevée permet de capturer et de retenir jusqu’à 75 % des particules en suspension dans l’air, ce qui renforce la prévention de la contamination.

Tous les produits Dycem intègrent la technologie antimicrobienne Biomaster, qui s’appuie sur la technologie des ions d’argent pour inhiber la croissance de plus de 50 micro-organismes au contact, y compris Salmonella, E. coli et Listeria.

Le revêtement de sol Dycem est disponible en options personnalisables et en différentes couleurs, comme le rouge et le vert, ce qui facilite les stratégies de zonage visant à différencier les zones à « haut risque » et les zones à « faible risque » pour le personnel.

D’importantes entités du secteur de l’alimentation et des boissons, dont Nestlé, Müller, Coca-Cola et Heinz, bénéficient de notre soutien. Si le contrôle de la contamination est une préoccupation dans votre établissement, n’hésitez pas à nous contacter. Nos spécialistes du contrôle de la contamination sont impatients de discuter de vos options.

Related Blogs